Exposition photographique « Le long voyage… »

SONY DSC

Le Centre d’Information des Nations Unies Rabat a marqué la Journée internationale de Solidarité avec le peuple palestinien par l’organisation d’une exposition photographique portant sur les réfugiés palestiniens, le 29 octobre 2014, en collaboration avec l’Ambassade de Palestine au Maroc et le Ministère de la culture. Cet évènement s’inscrit également dans le cadre de la célébration de l’Année internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

SONY DSC

Il s’agit du lancement d’une exposition photographique itinérante de l’UNRWA intitulée « Le long voyage… », qui documente l’histoire des réfugiés palestiniens depuis 1948. La première exposition a été inaugurée le 28 Novembre 2013 au Centre Al-Ma’mal dans la Vieille Ville de Jérusalem et a été montré à Amman en Mars et Avril et à Gaza en Juin de cette année, et tout récemment, le 24 novembre 2014 aux Nations Unies à NewYork. Le lancement de cette exposition au Maroc s’est inscrit dans le programme du Forum Mondial des Droits de l’Homme organisé du 27 au 30 novembre à Marrakech, et fera le tour de certaines grandes villes du pays.

Cette exposition raconte la vie et l’histoire des réfugiés de Palestine depuis 1948 grâce à une sélection de photos emblématiques issus des archives de l’UNRWA. Elle met l’accent sur la tragédie humaine liée à l’un des plus vieux cas de migration forcée de l’histoire moderne, tout en révélant les défis auxquels sont confrontés les réfugiés palestiniens, de même que l’ingéniosité, la résilience et la fermeté avec laquelle ils continuent d’y faire face. Ces archives, uniques, ont été inscrites en 2009 dans le registre « Mémoire du Monde » de l’Unesco.

Cet évènement a constitué l’occasion d’appeler l’attention des participants au Forum internationale des Droits de l’Homme sur le fait que la question de Palestine n’est toujours pas réglée et que le peuple palestinien reste privé des droits inaliénables que lui a reconnus l’Assemblée générale, à savoir le droit à l’autodétermination sans ingérence extérieure, le droit à l’indépendance et à la souveraineté nationales et le droit de retourner dans ses foyers et de récupérer ses biens.