Consultation Post-2015 auprès des médias

DSCN0711Le Groupe de communication des Nations Unies Maroc a conduit dans le cadre des consultations sur les objectifs de développement de l’Après 2015, une consultation auprès des acteurs du secteur des médias. Cette consultation s’est tenue le 5 mars 2013 à Rabat en la présence de représentants des partenaires nationaux, notamment le Ministère de la Communication, le Ministère des Affaires étrangères et de la coopération et le Ministère des Affaires générales et de la gouvernance. Bruno Pouezat, Coordonnateur résident des Nations Unies au Maroc, a ouvert cette séance qui a permis aux journalistes présents de s’exprimer sur l’avenir dont ils rêvent pour la planète.

La consultation a permis à ces acteurs, restés à l’écart des discussions passées sur les priorités de développement, d’exprimer plusieurs aspirations se rapportant à la paix et la sécurité, aux droits humains, à la parité, à l’éducation, à la santé, à l’environnement, à l’emploi, à la justice et à la gouvernance.

Ainsi, les participants ont rêvé d’un système mondial juste et solidaire qui favorise le développement social et qui respecte la parité et l’égalité entre les sexes. L’éducation a été identifiée comme une des priorités de développement, en tant qu’élément fondamental pour enrichir les compétences. Selon eux, elle est la base d’une citoyenneté active, productive, responsable et apte à participer à la société du savoir. Ils ont mis l’accent aussi sur l’importance de l’adéquation de l’éducation aux attentes du marché de travail afin de limiter le chômage.DSCN0688

D’autre part, les participants ont soulignée la sécurité comme une des priorités pour l’avenir, étant donné qu’elle concerne d’une manière directe tous les individus et toutes les collectivités. Ils rêvent d’une planète où la coexistence et la paix internationale soient garanties, ainsi que le droit à la santé. Afin d’assurer la démocratie et la participation et de mettre fin à l’impunité, ils ont insisté sur l’importance de la bonne gouvernance et la justice. Finalement, les acteurs du secteur des médias ont fait ressortir le développement durable, solidaire, créateur d’emploi et respectueux de l’environnement, comme une des priorités les plus importantes pour l’avenir.

Les Nations Unies considèrent les médias comme des acteurs déterminants pour la réalisation des objectifs de développement. Outre leur action d’information, de suivi et de plaidoyer pour le développement, les médias sont à même de constituer une force de proposition pour influencer l’agenda international.