Objectifs du millénaire : Les États doivent respecter leurs engagements d’ici 2015

L’Objectif du Millénaire numéro 8 : un partenariat mondial pour le développement.

L’Objectif du Millénaire numéro 8 : un partenariat mondial pour le développement.

18 septembre 2014 – Selon un nouveau rapport présenté jeudi par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) a produit des résultats mitigés en matière d’accès élargi des pays les plus pauvres à l’aide, au commerce, à l’allègement de la dette, aux médicaments essentiels et aux technologies.

Les conditions de vie de millions de personnes dans le monde se sont améliorées grâce aux efforts concertés entrepris à l’échelle mondiale, régionale, nationale et locale pour réaliser les OMD. Il ressort de statistiques récentes que certaines cibles ont déjà été atteintes, notamment la réduction de la pauvreté, amélioration de l’accès à l’eau potable, amélioration des conditions de vie des habitants des taudis et parité des sexes dans l’enseignement primaire. D’ici fin 2015, d’autres objectifs pourraient être atteints. Mais beaucoup reste à faire.

« Aujourd’hui plus que jamais, les dirigeants et citoyens du monde entier doivent résolument prendre part à l’action collective qui vise à éliminer la pauvreté, élever le niveau de vie et préserver l’environnement », a indiqué M. Ban dans un communiqué de presse. « J’engage tous les gouvernements et les institutions internationales à continuer de renforcer le partenariat mondial pour le développement, afin que nous puissions marquer le commencement d’un avenir plus viable. » Lire la suite

Ebola : l’ONU annonce une mission sanitaire d’urgence des Nations Unies

Des médicaments et des équipements médicaux arrivent à l’aéroport de Freetown au Sierra Leone. Photo: UNICEF/Sulaiman Stephens

Des médicaments et des équipements médicaux arrivent à l’aéroport de Freetown au Sierra Leone. Photo: UNICEF/Sulaiman Stephens

18 septembre 2014 – A l’occasion d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée jeudi à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé l’établissement d’une mission sanitaire d’urgence des Nations Unies pour stopper cette épidémie.

« Aucun gouvernement ne peut gérer cette crise tout seul. L’Organisation des Nations Unies ne peut pas le faire toute seule. Cette situation sans précédent nécessite des mesures sans précédent pour sauver des vies et garantir la sécurité », a dit M. Ban dans un discours devant les Etats membres du Conseil. Lire la suite

Syrie : le PAM obligé de réduire ses opérations à cause du manque d’argent

De l’huile de cuisson dans un centre du PAM en Syrie. Photo PAM/Dina Elkassaby

De l’huile de cuisson dans un centre du PAM en Syrie. Photo PAM/Dina Elkassaby

18 septembre 2014 – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a prévenu jeudi qu’il manquait de financement pour continuer à apporter de la nourriture aux près de 6 millions de Syriens qui bénéficient de son assistance vitale. En Syrie, la taille des rations alimentaire du mois prochain va diminuer, et dans les pays voisins, le nombre de réfugiés recevant de la nourriture ou des bons alimentaires sera réduit.

« Nous avons atteint un point critique dans notre réponse humanitaire en Syrie et dans les pays voisins, et à moins de recevoir des financements importants dans les prochains jours, je crains que nous n’aurons pas d’autre choix que de réduire nos opérations », a déclaré Muhannad Hadi, coordonnateur d’urgence régional du PAM pour la crise syrienne. Lire la suite

UNESCO : le développement durable commence par l’éducation

Des écolières au Nigéria. Photo IRIN/Obinna Anyadike

Des écolières au Nigéria. Photo IRIN/Obinna Anyadike

18 septembre 2014 – Dans un rapport publié jeudi, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a affirmé que l’éducation sera la clé du succès des nouveaux objectifs internationaux appelés à prendre le relais des Objectifs du Millénaire pour le développement, qui arrivent à échéance en 2015.

« Les faits sont sans équivoque. L’éducation sauve des vies et transforme les existences, elle est le fondement de la durabilité. Nous devons donc travailler ensemble dans tous les domaines du développement pour en faire un droit universel », a rappelé la Directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova, dans un communiqué de presse.

Le rapport, qui a été présenté lors de l’ouverture de la 69e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, affirme que les objectifs mondiaux du développement de l’après-2015 devraient reposer sur une approche holistique du développement durable. Lire la suite

التنمية وتغير المناخ على قمة أولويات الدورة الجديدة للجمعية العامة

UN Photo/Evan Schneider

UN Photo/Evan Schneider

تكتسب الدورة التاسعة والستون للجمعية العامة للأمم المتحدة، التي تستمر حتى سبتمبر عام 2015، أهمية خاصة لأنها تواكب الذكرى السبعين لإنشاء المنظمة الدولية كما أنها تشهد تكثيف المفاوضات حول أجندة التنمية المستدامة لما بعد عام 2015

وعن ذلك يقول ماجد عبد العزيز المستشار الخاص للأمين العام المعني بالشئون الأفريقية

« قمة الأمم المتحدة التي عقدت عام 2000 اعتمدت أهداف الألفية الإنمائية الثمانية بملحقاتها وقررت أنها ستعتمد في 2015 أهدافا جديدة لتشكل محور عملية التنمية في الأمم المتحدة من عام 2015 وحتى عام 2030
وقال عبد العزيز، في حوار مع إذاعة الأمم المتحدة، إن المفاوضات الحكومية التي جرت بهذا الشأن في الدورة الثامنة والستين ستتواصل خلال الدورة الجديدة

وسيتم اعتماد الأهداف التنموية في سبتمبر عام 2015 ليبدأ تنفيذها في أنحاء العالم

وقال السيد ماجد عبد العزيز إن الدورة الحالية من الجمعية العامة، التي افتتحت رسميا يوم الثلاثاء برئاسة أفريقية، ستنشغل أيضا بمحادثات تغير المناخ
Lire la suite

L’Assemblée générale des Nations Unies ouvre sa 69ème session

La salle de l’Assemblée générale. Photo: ONU

La salle de l’Assemblée générale. Photo: ONU

17 septembre 2014 – Le Président élu de l’Assemblée générale des Nations Unies, Sam Kahamba Kutesa, a donné mardi après-midi, aux côtés du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, le coup d’envoi des travaux de la soixante-neuvième session de l’Assemblée.

M. Kutesa, qui est un ancien Ministre ougandais des affaires étrangères, a affirmé qu’au cours de cette session, les États Membres auront « l’occasion historique » de définir un programme de développement pour l’après-2015 « véritablement transformateur » avec pour objectifs principaux l’élimination de la pauvreté et de la faim et la promotion d’une croissance économique durable et inclusive.

« Ce programme doit être holistique, centré sur l’action et universellement acceptable tout en prêtant dûment attention aux réalités régionales et nationales », a-t-il souligné.

M. Kutesa a insisté sur la nécessité de renforcer les partenariats mondiaux pour le développement et d’élargir la coopération entre et parmi les États Membres, le secteur privé, la société civile et les autres parties prenantes. Il a aussi insisté sur la mise en place d’un régime commercial équitable et la promotion des investissements directs nationaux et étrangers.

« Cette soixante-neuvième session pourrait être la session la plus importante en une génération et pour une génération entière », a estimé le Secrétaire général. Lire la suite

افتتاح الدورة التاسعة والستين للجمعية العامة

افتتحت رسميا أعمال الدورة التاسعة والستين للجمعية العامة للأمم المتحدة بكلمة من سام كوتيسا رئيس الدورة الحالية

في مستهل الجلسة دعا كوتيسا مندوبي الدول الأعضاء إلى الوقوف دقيقة صمت للصلاة أو التأمل

وقال كوتيسا إن أمام العالم فرصة تاريخية لصياغة أجندة تنمية، لما بعد عام 2015، تؤدي إلى تحسين الظروف المعيشية للجميع وتسهم في تحقيق التنمية المستدامة بأبعادها الاجتماعية والاقتصادية والبيئية
« ستتمثل مسئوليتنا أيضا في ضمان حشد الوسائل اللازمة لتطبيق الأجندة فيما يتعلق بالتمويل وتطوير التكنولوجيا ونقل القدرات وبنائها. سيتطلب ذلك تعزيز الشراكة الدولية من أجل التنمية وتقوية التعاون فيما بين الدول الأعضاء وكذلك مع القطاع الخاص والمجتمع المدني وجميع الأطراف المعنية. وسيتطلب أيضا تطبيق نظام عادل للتجارة وتعزيز الاستثمارات المحلية والأجنبية المباشرة

وفي القاعة التي افتتحت حديثا بعد تجديدها، قال كوتيسا إن الجمعية العامة مازالت هي المنتدى الرئيسي للتداول والتشاور بين الدول الأعضاء، داعيا إلى استغلال هذه البيئة الفريدة للاستفادة من الفرص من أجل إيجاد حلول للتحديات التي تواجه البشرية

Ebola : le chef de l’ONU salue les mesures annoncées par les Etats-Unis

Des denrées alimentaires fournies par les États-Unis pour les communautés affectées par Ebola au Libéria. Photo: PAM/Frances Kennedy

Des denrées alimentaires fournies par les États-Unis pour les communautés affectées par Ebola au Libéria. Photo: PAM/Frances Kennedy

17 septembre 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s’est félicité vivement de l’annonce faite mardi par le gouvernement des États-Unis d’une série de mesures de soutien à la lutte mondiale contre la maladie à virus Ebola qui frappe plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest.

Ces mesures annoncées par les Etats-Unis comprennent la construction d’unités de traitement d’Ebola et la fourniture de personnel, la mise à disposition de personnel spécialisé dans la logistique, la formation et l’ingénierie, ainsi qu’une aide humanitaire pour les soins de santé au niveau communautaire. Lire la suite

الأمين العام يرحب بتعهدات أميركية بشأن محاربة الإيبولا

World Bank/Francis Ato Brown

World Bank/Francis Ato Brown

رحب الأمين العام للأمم المتحدة بان كي مون بإعلان الحكومة الأميركية عددا من التدابير لمساعدة الاستجابة العالمية لمرض فيروس الإيبولا

وتتضمن تلك التدابير بناء وحدات علاج الإيبولا وتزويدها بالموظفين، وتوفير أفراد يتمتعون بالخبرة في المجالات اللوجيستية والتدريبية والهندسية، بالإضافة إلى مواصلة المساعدات الإنسانية للرعاية الصحية المجتمعية

ودعا الأمين العام المجتمع الدولي إلى أن يكون جريئا وشجاعا في استجابته كما يفعل من يقفون على الخطوط الأمامية لمحاربة المرض

وذكر بيان صحفي صادر عن مكتب المتحدث باسم الأمم المتحدة أن مرض فيروس الإيبولا لا يعد مجرد أزمة صحية ولكنه يؤدي إلى عواقب إنسانية واقتصادية واجتماعية خطيرة قد تمتد إلى أبعد من الدول المتضررة

وأكد البيان على أن الأمين العام والأمم المتحدة عازمان على إسراع وتيرة العمل واجتياز اختبار التعاون الدولي والتضامن

L’ONU nomme Leonardo DiCaprio Messager de la paix sur la question du climat

Désertification en Namibie. Photo PNUE/A. Gloor

Désertification en Namibie. Photo PNUE/A. Gloor

16 septembre 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé mardi qu’il avait nommé l’acteur américain Leonardo DiCaprio Messager de la Paix sur la question des changements climatiques.

« M. DiCaprio est une voix crédible du mouvement environnementaliste et il dispose d’une plateforme considérable pour se faire entendre. Je suis heureux qu’il ait choisi de mettre sa voix au service des efforts de l’ONU pour plaider en faveur de mesures urgentes de lutte contre les changements climatiques », a déclaré M. Ban dans un communiqué de presse.

Le chef de l’ONU a demandé à M. DiCaprio de participer au Sommet de l’ONU sur le climat le 23 septembre à New York, qui réunira des dirigeants du monde entier pour trouver des moyens d’agir contre les changements climatiques, lancer la croissance durable et améliorer les conditions de vie pour tous. Lire la suite