Exposition photographique « Le long voyage… »

SONY DSC

Le Centre d’Information des Nations Unies Rabat a marqué la Journée internationale de Solidarité avec le peuple palestinien par l’organisation d’une exposition photographique portant sur les réfugiés palestiniens, le 29 octobre 2014, en collaboration avec l’Ambassade de Palestine au Maroc et le Ministère de la culture. Cet évènement s’inscrit également dans le cadre de la célébration de l’Année internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

SONY DSC

Il s’agit du lancement d’une exposition photographique itinérante de l’UNRWA intitulée « Le long voyage… », qui documente l’histoire des réfugiés palestiniens depuis 1948. La première exposition a été inaugurée le 28 Novembre 2013 au Centre Al-Ma’mal dans la Vieille Ville de Jérusalem et a été montré à Amman en Mars et Avril et à Gaza en Juin de cette année, et tout récemment, le 24 novembre 2014 aux Nations Unies à NewYork. Le lancement de cette exposition au Maroc s’est inscrit dans le programme du Forum Mondial des Droits de l’Homme organisé du 27 au 30 novembre à Marrakech, et fera le tour de certaines grandes villes du pays.

Cette exposition raconte la vie et l’histoire des réfugiés de Palestine depuis 1948 grâce à une sélection de photos emblématiques issus des archives de l’UNRWA. Elle met l’accent sur la tragédie humaine liée à l’un des plus vieux cas de migration forcée de l’histoire moderne, tout en révélant les défis auxquels sont confrontés les réfugiés palestiniens, de même que l’ingéniosité, la résilience et la fermeté avec laquelle ils continuent d’y faire face. Ces archives, uniques, ont été inscrites en 2009 dans le registre « Mémoire du Monde » de l’Unesco.

Cet évènement a constitué l’occasion d’appeler l’attention des participants au Forum internationale des Droits de l’Homme sur le fait que la question de Palestine n’est toujours pas réglée et que le peuple palestinien reste privé des droits inaliénables que lui a reconnus l’Assemblée générale, à savoir le droit à l’autodétermination sans ingérence extérieure, le droit à l’indépendance et à la souveraineté nationales et le droit de retourner dans ses foyers et de récupérer ses biens.

Le Maroc célèbre les droits de l’Homme

logo

 

Après le Brésil, le Maroc abrite, du 27 au 30 novembre 2014, à Marrakech, la 2ème édition du Forum mondial des droits de l’Homme (FMDH).

Après un pays d’Amérique latine, c’est un pays africain qui reprend, cette année, le relais : à l’issue d’un long processus inclusif, dans une approche globale des droits de l’Homme qui associe les institutions nationales et internationales et à la veille de grandes échéances internationales de droits de l’Homme, cette 2ème édition du Forum mondial des droits de l’Homme illustre la volonté des peuples et des pays du Sud d’affirmer leur engagement pour les valeurs des droits de l’Homme et de participer, à égalité, aux grands débats internationaux.

Plus de 5000 participants, venant de 94 pays, seront réunis pour faire le point sur les principales avancées en matière des droits de l’Homme dans le monde, et les contraintes qui pèsent encore aujourd’hui sur leur effectivité : d’ONG locales aux agences des Nations unies, en passant par des centaines de réseaux associatifs, d’experts et d’organismes internationaux dont des Prix Nobel, des dirigeants politiques et des acteurs mondiaux du développement et des droits humains. Lire la suite

La chef de l’humanitaire de l’ONU Valerie Amos va quitter son poste

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valerie Amos. Photo ONU

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valerie Amos. Photo ONU

26 novembre 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé mercredi que la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valerie Amos, l’avait informé de sa décision de quitter son poste.

M. Ban lui a exprimé sa gratitude pour son travail à la tête de l’humanitaire des Nations Unies.

« Sa grande expérience, son leadership et son travail en partenariat avec les dirigeants de la communauté humanitaire ont permis de trouver des solutions pour les personnes qui sont confrontées aux pires expériences de leur vie », a dit le chef de l’ONU dans une déclaration à la presse.

« Mme Amos a inlassablement plaidé en faveur de personnes dans le monde touchées par des catastrophes et des conflits. Pour elle, les gens ont toujours été la priorité. Elle a également travaillé en étroite collaboration avec les travailleurs humanitaires qui risquent souvent leur vie pour servir les gens qui en ont le plus besoin », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a également noté qu’à un moment où le système humanitaire est particulièrement sous pression, Mme Amos a également dirigé les préparatifs du Sommet humanitaire mondial qui se déroulera en 2016 et qui permettra d’identifier de nouvelles façons de répondre aux besoins humanitaires dans notre monde.

L’ONU appelle à une « révolution orange » pour éliminer la violence à l’égard des femmes

Orange YOUR Neighbourhood anti-violence campaign for the International Day to End Violence against Women.

25 novembre 2014 – A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé mardi que la violence sexuelle et sexiste représente la forme la plus extrême de l’inégalité systémique dont souffrent les femmes et les filles à travers le monde – une violence qui ne connaît pas de frontières géographiques, socioéconomiques ou culturelles.

Une femme sur trois dans le monde subira, à un moment ou l’autre de sa vie des violences physiques ou sexuelles, qu’il s’agisse de viol, de violence familiale ou de harcèlement sur le lieu de travail, en passant par la persécution sur Internet, selon l’ONU. Lire la suite

L’ONU illumine en orange son siège et l’Empire State pour dénoncer la violence contre les femmes

Le Secrétaire général Ban Ki-moon, son épouse Yoo Soon-taek, et la Directrice exécutive d’ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, lors du lancement de la campagne pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Photo: ONU

Le Secrétaire général Ban Ki-moon, son épouse Yoo Soon-taek, et la Directrice exécutive d’ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, lors du lancement de la campagne pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Photo: ONU

24 novembre 2014 – A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes qui est célébrée le 25 novembre, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a donné le coup d’envoi d’une campagne intitulée « Orangez votre quartier » en illuminant en orange lundi soir l’Empire State building et le siège des Nations Unies à New York.

Aux côtés du Secrétaire général pour « appuyer sur l’interrupteur » lundi matin, il y avait la Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, et l’actrice Teri Hatcher.

Le chef de l’ONU a dénoncé « la pandémie mondiale de violence à l’égard des femmes, affectant au moins une femme sur trois à travers le monde. » Il a ajouté que les droits des femmes n’étaient pas seulement l’affaire de celles-ci mais aussi celle des hommes et des garçons. Lire la suite

L’ONU félicite la Tunisie pour le déroulement pacifique de la première élection présidentielle démocratique

Une tunisienne vote. Photo: PNUD/Noeman Al-Sayyad

Une tunisienne vote. Photo: PNUD/Noeman Al-Sayyad

24 novembre 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a adressé lundi ses félicitations au peuple tunisien à l’occasion de la première élection présidentielle démocratique du pays depuis la révolution de 2011.

« Le scrutin, qui s’est déroulé d’une manière pacifique et ordonnée, marque une étape importante pour le processus de transition politique du pays », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse. Lire la suite

Ban Ki-moon dénonce une année sombre et désolante pour les Palestiniens et les Israéliens

Des enfants palestiniens. Photo UNRWA

Des enfants palestiniens. Photo UNRWA

24 novembre 2014 – A l’occasion d’une réunion lundi du Comité spécial chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes affectant les droits de l’homme de la population des territoires occupés, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé que lorsque l’année 2014 a été proclamée Année internationale de solidarité avec le peuple palestinien il y a un an, les négociations entre Israéliens et Palestiniens avaient repris et la communauté internationale s’était engagée à nouveau à soutenir ces efforts.

« L’espoir était visible », a souligné M. Ban. Mais depuis, l’année qui s’est écoulée a été « sombre, triste et désolante pour les Palestiniens, les Israéliens et tous ceux qui recherchent la paix ». Lire la suite

الشرق الأوسط: أمين عام الامم المتحدة يحث على الهدوء

Photo: IRIN/Annie Slemrod

Photo: IRIN/Annie Slemrod

وسط ارتفاع حدة التوتر بين الإسرائيليين والفلسطينيين مؤخرا، حث الأمين العام للأمم المتحدة بان كي مون جميع الأطراف على الهدوء، وبذل كل ما في وسعها للحد من الأعمال العدائية، والاستمرار من خلال الحوار، على طريق السلام

وفي بيان منسوب إلى المتحدث باسمه أعرب الأمين العام عن قلقه العميق إزاء تصاعد أعمال العنف والقتل خلال الأيام القليلة الماضية في إسرائيل والضفة الغربية. ووفقا لتقارير وسائل الاعلام، ارتفعت حدة التوترات بين الإسرائيليين والفلسطينيين في الأسابيع القليلة الماضية في أعقاب سلسلة من الحوادث المنفصلة التي خلفت ما مجموعه ثلاثة قتلى. وذكرت تقارير صحفيةأن القوات الاسرائيلية قتلت رجلا فلسطينيا في مخيم للاجئين بالضفة الغربية خلال مواجهات بين الجنود والسكان. وقال ستيفان دوجاريك المتحدث باسم الأمم المتحدة إن الأمين العام دعا جميع الأطراف إلى بذل كل ما في وسعها لتفادي مزيد من تفاقم وضع متوتر بالفعل

L’OMS publie de nouvelles normes pour réduire la pollution de l’air à l’intérieur des habitations

Une femme faisant la cuisine.

Une femme faisant la cuisine.

12 novembre 2014 – L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié mercredi de nouvelles normes pour réduire la pollution de l’air à l’intérieur des habitations, alors que, selon les estimations, quelque 4,3 millions de personnes décèdent chaque année dans le monde du fait de la pollution de l’air provenant de poêles rudimentaires utilisant la biomasse ou le charbon, à l’intérieur de leur foyer.

Ces nouvelles recommandations de l’OMS soulignent les dangers des combustibles tels que le charbon non transformé et le kérosène utilisés dans les foyers, et fixe des cibles pour réduire les émissions de polluants nocifs pour la santé. Elles insistent sur la nécessité d’améliorer l’accès à des sources d’énergie domestique plus propres telles que le gaz de pétrole liquéfié, le biogaz, le gaz naturel et l’éthanol, ou l’électricité, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Lire la suite